Un score élevé dans les deux échelles internes de dépersonnalisation et d’épuisement émotionnel combiné à un faible sentiment d’accomplissement personnel sont les témoins d’une possibilité d’épuisement professionnel marqué ou en cours d’installation…

Pour en avoir la confirmation, consultez un professionnel de la santé.

1.Je me sens émotionnellement vidé(e) par mon travail.
2.Je me sens à bout à la fin de ma journée de travail.
3.Je me sens fatigué(e) lorsque je me lève le matin et que j’ai à affronter une autre journée de travail.
4.Je peux comprendre facilement ce que mes patients/clients/élèves/collègues ressentent
5.Je sens que je m’occupe de certains patients/clients/élèves/collègues de façon impersonnelle comme s’ils étaient des objets.
6.Travailler avec des gens tout au long de la journée me demande beaucoup d’effort.
7.Je m’occupe très efficacement des problèmes de mes patients/clients/élèves/collègues.
8.Je sens que je craque à cause de mon travail.
9.J’ai l’impression, à travers mon travail, d’avoir une influence positive sur les gens.
10.Je suis devenu(e) plus insensible aux gens depuis que j’ai ce travail.
11.Je crains que ce travail ne m’endurcisse émotionnellement.
12.Je me sens plein(e) d’énergie.
13.Je me sens frustré(e) par mon travail
14.Je sens que je travaille « trop dur » dans mon travail.
15.Je ne me soucie pas vraiment de ce qui arrive à certains de mes patients/clients/élèves/collègues.
16.Travailler en contact direct avec les gens me stresse trop.
17.J’arrive facilement à créer une atmosphère détendue avec mes patients/clients/élèves.
18.Je me sens ragaillardi(e) lorsque dans mon travail j’ai été proche de mes patients/clients/élèves.
19.J’ai accompli beaucoup de choses qui en valent la peine dans ce travail.
20.Je me sens au bout du rouleau.
21.Dans mon travail, je traite les problèmes émotionnels très calmement.
22.J’ai l’impression que mes patients/clients/élèves me rendent responsable de certains de leurs problèmes.